Je m'appelle Ingrid Betancourt, j'ai quarante ans, je suis mère de deux enfants. Je suis aussi sénateur dans mon pays, la Colombie.
Je dois beaucoup à la France. J'y ai fait mes études. Ce livre écrit en français, est pour moi une façon de maintenir ce lien. Je voulais raconter mon combat au pays qui m'a appris la démocratie et la liberté.
Vous savez combien les cartels de la drogue, cette drogue qui ronge nos enfants, sont puissants chez nous. Vous entendez parfois parler des tueries et des scandales politiques qu'ils provoquent. Mais derrière ces organisations mafieuses, il y a mon peuple, un peuple courageux et fier qui veut sortir de cet engrenage infernal. Depuis maintenant dix ans, je me bats pour lui.
C'est dangereux. Mes enfants ont été menacés, j'ai dû me séparer d'eux pendant trois ans, et je risque de les voir partir à nouveau loin de moi. A deux reprises, la mafia a tenté de me tuer. Je suis consciente du danger, mais il ne me fera pas reculer. L'espoir est là.


Ingrid Betancourt

L'acheter

C'est un récit terrifiant et bouleversant, un voyage au bout de l'horreur. 17 avril 1975 : les Khmers rouges de Pol Pot investissent la capitale cambodgienne, Phnom Penh, prélude à un drame qui va durer près de quatre ans et mener tout un peuple aux confins de la folie et de l'extermination.
Pin Yathay, jeune ingénieur cambodgien promis à un brillant avenir, voit sa vie basculer dans l'enfer khmer. Seul survivant de sa famille, il raconte avec le ton du désespoir l'exode de millions de personnes vers l'inconnu, la faim, la peur et la mort, une errance sans fin qui semble ne répondre à aucune logique hormis celle de la folie arbitraire et destructrice des Khmers rouges. De camps de rééducation en campements forcés dans la jungle, un pays tout entier transformé en vaste camp de concentration où finit par périr plus du quart de la population cambodgienne. Un véritable génocide mené au nom d'une idéologie égalitaire. Les derniers chapitres du livre, qui décrivent la fuite de Pin Yathay vers la Thaïlande, sont particulièrement déchirants.

C'est une lecture difficile, douloureuse tant le récit est poignant, tant l'horreur est présente et fait mal. Pour l'humanité, on préférerait qu'il s'agisse de fiction. Mais il n'en est rien. Alors pour l'humanité toujours, il faut lire ce livre.

L'acheter

La pauvreté est un scandale planétaire. La majorité d'entre nous acceptons tacitement cet ordre des choses, mais certains se révoltent et décident d'agir. Sueur Emmanuelle est de ceux-là. Voici trente ans qu'elle a choisi de lutter, partout dans le monde, avec et pour les plus pauvres. Elle retrace ici son chemin semé de joies, d'échecs, de questions aussi. Comme cet incompréhensible paradoxe : au Caire, où ils ne possèdent rien, les chiffonniers des bidonvilles sont épanouis ; dans notre Europe nantie, les récriminations sont monnaie courante et nous oublions jusqu'à la simple joie d'exister. Se peut-il donc que la pauvreté soit aussi source d'enrichissement ? Pauvreté des richesses, richesse de la pauvreté... Sueur Emmanuelle cherche à donner sens à cette apparente contradiction, en laquelle réside peut-être le secret du bonheur de vivre.

de Soeur Emmanuelle et Philippe Asso

L'acheter

Grandir dans la guerre civile... Prendre les armes à vingt ans... Tirer sur le général de l'armée du Liban Sud... Survivre à dix ans de cachot dans l'enfer de Khiam... Voici la bouleversante autobiographie d'une femme qui n'a jamais renoncée...

Les libanais ont aussi leur Jeanne d'Arc. Pour eux, Souha Béchara est le symbole vivant de la résistance. En 1988, à la sortie de l'adolescence, elle tente d'éliminer Antoine Lahad, le chef de l'ALS, la milice supplétive qui tient le sud pour le compte de l'occupant israélien. Arrêtée, jamais jugée, torturée, Souha sera incarcérée à Khiam, camp, prison et mouroir inlassablement dénoncé par les organisations humanitaires. Refusant de collaborer, elle y passera dix ans, dont six en isolement total.

Son pays labouré par l'horreur, son cheminement intérieur, son engagement sans retour, la flamme qui lui a permis de survivre à la barbarie: c'est tout cela que raconte ici, de manière vibrante, Souha Béchara. Un témoignage unique, une leçon d'existence qui nous rappelle que l'on a toujours raison de résister et que pour être libre, il faut se dépasser.

de Souha Béchara

L'acheter

La rage au coeur

Tu vivras mon fils

Résistance

Richesse et pauvreté

Papillon Métamorphose du Monde
------------------------------------------------------Livre -----

Biographie