Que signifie la fête de Noël ?

La fête de Noël n'est pas, à proprement parler, l'anniversaire de la naissance de Jésus, dont on ignore la date, mais la célébration du Seigneur venant dans le monde.
Mais la piété des fidèles s'est attachée plus volontiers à la lettre des récits évangéliques de la naissance de Jésus et a fait de Noël la plus populaire des fêtes chrétiennes : de Bethléem, où les pèlerins se rendaient, dans la nuit, à la grotte de la Nativité, la coutume de célébrer une première messe à minuit s'est répandue en Occident (la liturgie romaine connaît une deuxième messe à l'aurore et une troisième dans la journée).

Le Moyen Âge a imaginé, dans les églises, des représentations de la grotte (crèches vivantes, à la manière des «mystères» de l'époque, ou statuettes qui sont à l'origine des célèbres santons de Provence.

On appelle «temps de Noël» la période qui va du 25 décembre au dimanche après l'Épiphanie.

Pour voir le blogue