T
outes les musiques qui accompagnent le spectacle sont extraites d’opéras de Jean-Philippe Rameau (1683-1764) à l’exception de la célèbre Lustige Feldmusik pour instruments à vents de Johann Philipp Krieger, de sonneries de Jean-Baptiste Lully et d’une séquence de musique arabe classique.