Philippe Pierlot est né à Liège.
Après avoir étudié la guitare et le luth, il décide de se consacrer à la viole de gambe.

Il dirige le Ricercar Consort, ensemble avec lequel il aborde principalement le répertoire du XVIIe siècle, révélant au public de nombreux compositeurs et œuvres de valeur.

Son répertoire comprend des œuvres contemporaines, dont plusieurs lui sont dédiées; c'est également un des rares interprètes à jouer du baryton, instrument méconnu et pour lequel Haydn écrivit près de 150 pièces.

Parmi sa discographie très importante citons
- les oratorios de la Résurrection et Les Sept Paroles de Heinrich Schütz,
- la Musique allemande du XVIIe pour violes,
- la Défense de la basse de viole,
- Terpsichore de Praetorius,
- les Sonates à III & IV parts de Purcell,
- les Octuors avec baryton de Joseph Haydn récompensés par la presse internationale.

Philippe Pierlot entame en 1995, l'enregistrement de l'intégrale de l’œuvre pour viole de Marin Marais. En 1998, il réalise une adaptation pour un ensemble de violes et de cordes pincées de l'opéra de Monteverdi Il Ritorno d'Ulisse qu'il donne à la tête de son ensemble dans de grands festivals européens, suscitant une réaction enthousiaste.

En avril 1999, dans le cadre du Printemps Baroque du Sablon, il sort de l'oubli le dernier opéra de Marais, Sémélé, pour lequel il recompose les parties instrumentales, perdues.
Cette œuvre n'avait plus été entendue depuis 300 ans.

Philippe Pierlot est professeur à la Hochschule für Musik Trossingen.

 

top