RESUME DU DISCOURS DE M. L’AMBASSADEUR DE GRECE
A BRUXELLES A L’OCCASION DE SA VISITE CHEZ LE BOURGMESTRE ET A LA COMMUNAUTE GRECQUE DE CHARLEROI


Monsieur le Bourgmestre,
Je vous remercie vivement de votre accueil chaleureux Je me sens comme chez moi à Charleroi.
Vous m’avez fait visiter la ville, le musée de la mine du Cazier et nous avons déposé une gerbe au monument du tragique accident de 1956 qui a causé tant de victimes.
Mais il faut encore du temps pour découvrir Charleroi et sa région. Je suis donc prêt à revenir.
Monsieur le Bourgmestre,
Permettez-moi encore de vous féliciter pour votre ouverture d’esprit et de caractère qui se manifeste par la sympathie et la coopération que vous témoignez envers la communauté hellénique.
Je vous suis très obligé car, quand vous honorez la communauté hellénique de Charleroi, vous honorez la Grèce. Je suis convaincu que vous témoignez le même esprit et la même sympathie également pour les autres communautés. La ville cosmopolite de Charleroi le confirme : Charleroi est belge et européen, ouvert vers le monde. Charleroi est présent dans la vie active, mais est également orienté vers l’avenir.
Je serai heureux de vous recevoir, M. le Bourgmestre, dans mon ambassade de Bruxelles, dans ses services pour les milieux communautaires grecs et, bien sûr, dans mon pays, la Grèce.
Permettez-moi de m’adresser maintenant au président et aux membres de la communauté hellénique de Charleroi.
Monsieur le Président, Messieurs les Conseillers, mes chers compatriotes,
Je viens de remercier M. le Bourgmestre de Charleroi pour son accueil et l’honneur qu’il porte à la communauté hellénique de sa ville.
Je suis accompagné par M. le Consul général et par la Conseillère de l’Education des écoles helléniques.
Nous sommes ici pour vous assurer de l’intérêt que la Grèce porte envers vous et vous assurer également que l’ambassade et tous ses services sont à votre disposition pour résoudre une grande partie des problèmes qui vous préoccupent.
Je constate avec joie que vous avez réalisé un grand progrès dans la vie sociale, publique et culturelle.
Je souhaite que vous continuiez avec le même enthousiasme et la même énergie et participiez encore à l’évolution de votre ville de Charleroi.
Je voudrais encore vous rappeler que la Belgique et la Grèce sont en train, avec les autres pays de l’Europe, de construire l’Union européenne.
Les Belges en Grèce sont chez eux, les Grecs en Belgique sont chez eux.
Mais vous qui êtes d’origine grecque et dont le pays d’adoption est la Belgique, vous avez l’avantage de contribuer à l’évolution de vos deux pays dans les deux voies. Vous pouvez devenir le diaule (tunnel) entre la Grèce et la Belgique et accélérer avec votre expérience les relations des deux pays dans leurs activités économiques, sociales et culturelles.
Nikos Moutsios