Histoire
Statuts
Conseil administration
Activités
Communiqués belges.
Communiqués grecs
Infos utiles
Liens utiles
Musique
Petites annonces
École grecque
Photos
logiciels
Cours de grec en ligne
Comiques
Cuisine grecque
Astuces
Informatique - Internet
Cartes électroniques
Église orthodoxe



L' église

orthodoxe en Belgique
Extrait de la mémoire de fin d' études de madame ZAGILIS Chrisoula 1984

Origine et historique

La communauté religieuse orthodoxe d' Anvers est la plus ancienne de Belgique puisque c' est dans cette ville que les premiers émigrants grecs se sont installés.

La première église orthodoxe grecque de Bruxelles date de 1926: quelques dons philanthropes avaient formé une association ayant comme but, la création d' une église et son entretien. Ayant récolté assez d' argent, ils se sont acheté un immeuble, rue des Stassart à Bruxelles.

En 1957, un seul prêtre s' occupait religieusement de ces deux paroisses, celle d' Anvers et celle de Bruxelles.

Mais à cette même période arrive une grande quantité de grecs qui se sont installés aux alentours des bassins miniers de Mons, de La Louvière, de Liège et du Limbourg.

A l' intervention de certains prêtres de Bruxelles, quatre autres prêtres ont été amenés, soutenus financièrement par la Fédération Charbonnière et cela pour les cinq bassins en question. En ce temps, il y avait une multitude de problèmes à envisager, étant donné qu' il fallait entreprendre des paroisses dans un milieu étranger et sous des conditions difficiles .L' entreprise fut réussie grâce à la hardiesse.

C' est ainsi qu' actuellement aux deux anciennes paroisses d' Anvers et de Bruxelles, se sont ajoutés cinq autres paroisses; à Mons, Liège, Charleroi, Verviers et Hasselt.

Aujourd'hui, vivent plus de 22.000 chrétiens orthodoxes disséminés et répartis comme suit :

11.000
Bruxelles
1 prêtre et 1 paroisse
500
Anvers
1 prêtre et 1 paroisse
2.500
Liège
1 prêtre et 1 paroisse
1.000
Verviers
1 prêtre et 1 paroisse
6.000
Hasselt
1 prêtre et 3 paroisse
6.000
Hainaut
3 paroisses: Mons, Charleroi & Peronnes-lez-Binches

Pour la paroisse de Charleroi, il existe une église orthodoxe : Sainte Barbara. Elle a été acheté en 1957 par les fidèles qui en sont donc propriétaires.

Au début, c' était un garage qui appartenait à la mine. Il fut aménagé petit à petit pour devenir ce qu 'elle est aujourd'hui, une belle, chaleureuse et accueillante église (voir photos ).

Ses activités.

Les grecs sont généralement pratiquants, ils assistent régulièrement aux messes, ( voir programme ), compte tenu bien sûr des circonstances difficiles d' éloignement.

Tous les ans, le lundi de la Pentecôte catholique et sous la conduite de prêtres, a lieu une excursion à Huizingen à laquelle prennent part quelques 15.000 grecs, surtout de Belgique mais également en provenance des pays limitrophes c' est à dire de Hollande, d' Allemagne, du Luxembourg et du Nord de la France.

Pendant cette excursion, une messe est célébré en plein air. Une fête s' ensuit avec des danses nationales, des rencontres entre différentes équipes de football grecques des diverses paroisses. Le seul but de cette grande journée est la rencontre amicale d' un maximum de grecs habitant les pays en question.

Organisation au sein de l' église.

L' église. orthodoxe grecque est reconnue comme autocéphale, c' est-à-dire indépendante et autonome. Cependant, tous les grecs dépendent directement du patriarcat oecuménique de Constantinople qui est considéré comme le plus haut sommet de l' orthodoxie.

Les chrétiens orthodoxes dépendent donc de ce patriarcat au travers des métropoles. Ainsi, depuis 1969, les trois pays du Benelux forment une seule métropole avec comme siège épiscopal Bruxelles sous la nomination de la Sainte Métropole de Belgique.

Le premier métropolite de cette nouvelle métropole s' appelait Monseigneur Emilianos et il habitait à Bruxelles. L' actuel métropolite s' appelle Monseigneur Panteleimon et il habite et officit à Bruxelles.

En tant qu' église locale, de bons rapports sont établis entre les habitants de l' Etat belge qui est pour les grecs leur seconde patrie. Aujourd'hui l' église orthodoxe grecque est reconnue officiellement par l' Etat belge.

Avec l' Église russe, installée en Belgique, la religion orthodoxe compte aujourd'hui plus de 40.000 chrétiens orthodoxes.



Précédent
Suivant