PETIT BOUT D'HISTOIRE:
 

Non loin de la ville de Charleroi sommeille une douce vallée boisée abritant cinq communes groupées sous l'entitté d'Ham-Sur-Heure - Nallines.

 
* Table des matières:
I. Le Château de Hameau:
II. L'église Saint-Martin:
III. Notaire depuis 1738.
IV Article de Presse de 1911.
 
retour à la page d'acceuil
I. Le Château de Hameau:

C'est vraisemblablement dans la première moitié du XIX°siècle,

que la construction d'un château néoclassique, fût son apparission au Hameau.

Cliché, antérieur à 1908. Façade du Château d'Hameau du côté du parc, dans son aspect d'origine.

Celui-ci, montre les derniers agrandissements effectués, entre les deux geurres mondiales.

La mort vint surprendre mademoiselle Henriette de Paul de Barchifontaine en 1875.
Le château fut alors habité, de 1876 à 1887, par le comte Albert de Looz de Corswaren, puis Auguste Hubert jusqu'à sa mort en 1912.
Vendue par la famille de Paul, cette résidence dut acquise, à partir de 1920, par messeiurs Charlier, Pourbaix et Nicaise.
La famille de Ponthière en fut propriétaire entre 1930 et 1956, puis François Berlingin jusqu'en 1964.
C'est en 1964, que cette demeure est devenue une maison de repos pour personnes âgées, l'auguste demeure perdit, au fils des ans, son harmonie première.
II. L'église Saint-Martin:

Une maison paroissiale fut construite derrière l'église, en 1939-1940, à l'initiative

de Jeanne et Louis de Ponthière, par l'entreprise Demanet, de Marbaix.

Elle devait servir à abriter les réunions des groupements catholiques de la paroisse.

Dans les années 1940, un membre de la famille des donateurs y fut soigné par les religieuses

du Sacré-Coeur d'Issoudun (France).

qui habitèrent dans la maison contiguë et exercèrent leur travail d'infirmières à domicile jusque dans les années 1950.

Transformées quelque temps en appartement, la Masion des Oeuvres accueillit ensuite activités paroissiales,

puis à partir de 1976 diverses autres manifestations.

Le 27 Août 1944, Jeanne et Louis de Ponthière furent assassinés par des rexistes dans leur maison du chemin d'Hameau.

Leurs cerceuils reposa la nuit dans la Maison des Oeuvres.

Leurs funérailles se déroulèrent dans un climat de terreur et leurs coprs restèrent dans l'église toute la journée,

personne n'osant prendre la décision de les conduires au cimetière .

Ce n'est que le soir qu'ils furent transportés à leur dernière demeure sur une charette.

Une plaque à leur mémoire fut scellée dans le mur de la Maison des Oeuvres.

Souvenir de la Consécration solennelle:

Je remplace ma soeur enlevée par les Allemands, le 11 Août 1943.

J'ai été fondée l'an de grâce 1954 par la firme Marvana à Courtrai, M. l'abbé Jules Scohier étant curé et M. Robert Rodelet, Bourgmestre.

J'ai eu pour parrain M. l'abbé François de Ponthière et pour marraine Mme Marcel Renson, née Valentine Bonnel.

Le conseil de fabrique étant composé de MM. Jean de Ponthière, Eli Laroche, Fernand Lambert, Roland Rodelet et Marcel Renson.

J'ai pour nom Françoise-Louise-Valentine.

Moi aussi je remplace ma soeur enlevée par les Allemands, le 11 Août 1943.

Je suis dédiée à Marie Immaculée et son Année Mariale 1954, sous le pastoral de M. l'abbé J. Scohier.
J'ai pour parrain Mr René Berlingin et pour marraine Mme Jean de Ponthière, née Paule de Cordes.
Je m'appelle Marie-Jeanne-Renée.
III. Notaire depuis 1738:
Pierre-François, semble le premier des notaires de PONTHIERE, en 1738.
De père en fils, depuis des générations les de PONTHIERE perpétuaient ainsi, la lignée familiale de titulaire ininterrompu depuis 1777.
Le dernier fût mon défunt grand-père Jean de PONTHIERE, qui a été succédé par son clairc Luc MAUFROID en 1977.
Ordre chronologique des détenteurs des minutes:
Pierre-François de PONTHIERE, notaire 1° du nom à Nalinnes de 1738 à 1767.
Léopold de PONTHIERE, notaire 2° du nom à Ham-Sur-Heure de 1777 à 1817 & de 1829 à 1837 à Ham-Sur-Heure.
Pierre-François de PONTHIERE notaire 3° du nom à Ham-Sur-Heure de 1817 à 1828.
Augustin de PONTHIERE, notaire 4° du nom à Ham-Sur-Heure de 1837 à 1877..
François de PONTHIERE,notaire 5° du nom à Ham-Sur-Heure de 1877 à 1920..
Auguste de PONTHIERE ,notaire 6° du nom à Ham-Sur-Heure de 1920 à 1949.
Jean de PONTHIERE, notaire 7° du nom à Ham-Sur-Heure de 1949 à 1977.
IV. Article de Presse de 1911:
 
"M.Charles de Ponthière, c'est le don Quichotte de la Démocratie chrétienne."
"Avocat intermittent, politicien rêveur et utopique, il ne fut jamais qu'un démocrate de parade.
Conseiller provincial, il fit de grand discours, mais n'accoucha jamais de rien de sérieux."
(Tatène, n° 13 de mai 1911).
 
Les caricatures du personnage est signée "Chaudlong" ( Georges de Froidcourt)