La réincarnation - le karma - la prédestination - le subconscient - n° 55 - spiritualité - 10/2005

La réincarnation

-    Notre corps physique et tous nos corps subtils sont les énergies nécessaires à notre être intérieur (notre esprit) afin de réaliser le pourquoi de notre venue sur terre.  A notre mort, tous ces corps énergétiques sont dissout à jamais, ils retournent à la source du Cosmos.  Il y a donc réincarnation de l’esprit, pas de l’âme.

-    Lorsque notre esprit se réincarne, la goutte d’énergie cosmique qui nous anime (l’esprit) se fait assister d'une âme et s’habille d'un corps subtil afin d’évoluer dans un corps de matière.  Chacun est ainsi la continuation d’un autre ayant déjà vécu autrement une existence terrestre.

Le karma

-    Notre esprit doit assumer ses actes, ses désirs, ses défauts, ses dons… de ses incarnations précédentes.  Tel un boomerang, chaque parole et chaque acte que nous émettons produisent des effets qui nous seront un jour restitués dans cette vie ou dans une autre.

-    Un acte n’est jamais totalement bien, ni totalement mauvais.  Si notre système de valeur déclare nos actions bonnes, elles le sont pour nous et nous nous sentons en paix avec nous-même.  Inversement, si nous commettons des actes répréhensibles pour notre conscience, nous culpabilisons et nous nous punissons nous-mêmes.

-    Les traces de nos actes restent imprimées dans l’énergie terrestre et les effets de nos actions doivent être assumées un jour par quelqu’un.

-    Chaque incarnation assure la continuité d’un programme démarré avant notre arrivée sur terre.  Nous terminons ce qui a été commencé par d’autres et nous commençons ce qui sera poursuivi par d’autres après notre mort via une autre incarnation.

La prédestination et le libre arbitre

-    Nous sommes comme une mouche enfermée dans un train allant d’un point à un autre tout en choisissant librement de nous poser sur le front d’un passager au risque de nous faire assommer ou de déguster un repas dans le wagon-restaurant en nous délectant.

-    Le chemin que notre esprit a choisi de vivre juste avant notre naissance, nous devons en principe l’accomplir.  Si nous faisons fausse route, notre esprit tentera de nous remettre sur le bon chemin en provoquant en nous par l’intermédiaire de l’âme et du mental des peurs, des doutes, des obstacles, des maladies, des accidents, des deuils, des séparations…  Mais si nous en acceptons les conséquences, personne ne peut nous obliger à faire ce que nous ne désirons pas faire.  Notre esprit doublera alors ces classes et lors d’une incarnation future, il devra accomplir la même évolution autrement.

-    Notre passage sur terre est comme une scène de théâtre à ciel ouvert sur laquelle nous avons un rôle à jouer.  Le metteur en scène nous donne un thème, des acteurs, des décors et nous laisse le choix d’écrire le scénario tout en respectant la trame que nous avons cru comprendre.

-    Qui que nous soyons et quoi que nous fassions, nous percevons en autrui ce qui correspond à notre propre manière de voir.  Nous percevons divers aspects qui sont cachés en nous.  Nous sommes attirés par les êtres avec lesquels nous avons quelque chose à faire ou à apprendre.  Chaque personne avec qui vous parlez souvent vous aide à mieux vous comprendre.

-    Au lieu de critiquer autrui, essayez de comprendre pourquoi il vous interpelle dans votre environnement.  C’est en observant les autres que vous constaterez ce qui ne va pas chez vous afin de prendre les mesures nécessaires pour y remédier.

-    Sachez que l’avenir est toujours modifiable et que certains humains peuvent lire les préoccupations d’autres.  Dès que nous adhérons à quelque chose, elle devient nôtre, nous la nourrissons, nous lui donnons forme et elle est notre réalité du moment.

-    Au cours de notre existence, nous rencontrons souvent des gens qui sont en accord avec nos souhaits les plus profonds en fonction de notre niveau vibratoire.

-    Toutes nos croyances sont réelles pour nous et nous en faisons l’expérience mentalement ou réellement : si vous avez la conviction que tout va mal, tout ira mal.  Changer votre mode de fonctionnement, c’est accepter de voir ce qui est beau, ce qui ne va pas, ce qui réussi…  Vous pouvez dire : je me transforme, je modifie mes comportements, je suis réceptif… afin de vivre harmonieusement dans la vie.

La liberté

-    La liberté de votre corps de chair est limitée car pour vivre vous devez notamment manger, boire, respirer, évacuer…  La liberté physique s’arrête là où commencent vos besoins biologiques.

-    La liberté intellectuelle est limitée car vous raisonnez suivant votre éducation, vos croyances, votre culture…

-    La liberté du corps et du mental n’existe pas mais celle de l’âme développe la conscience.  Nous sommes un Tout (esprit, âme et corps) qui doit maintenir son équilibre par la reconnaissance de ses émotions, de son ressenti, de ses actes…  Si une émotion est trop forte, vous devez libérer le surplus afin que votre âme soit en paix.

Le subconscient

-    Nous fonctionnons suivant les impulsions de notre subconscient de manière irrationnelle en contradiction avec notre mental rationnel.

-    Technique pour comprendre et atteindre notre subconscient :

o    Asseyez-vous, fermez les yeux et détendez-vous.

o    Respirez profondément par le ventre.

o    Entrez dans ce qui vous pose un problème.  Ressentez-en tous les aspects.

o    Découvrez les aspects positifs et négatifs de votre problème.  Laissez venir à vous toutes les sensations qui se manifestent même si elles ne paraissent ne rien à voir avec votre problème.  Observez votre ressenti.

o    Entrez dans vos images mentales et ressentez les sensations qu’elles provoquent aussi longtemps qu’elles se présentent à vous.

o    Ainsi, petit à petit, vous remonterez à l’origine de votre problème.  Vous constaterez un jour que le début n’a rien à voir avec votre situation actuelle.

 

 

 

Liste de tous les dossiers


[ Les 100 % gratuits ] - [ le dictionnaire ] - [ le référentiel ] - [ l'ésotérisme ] - [ le mail ]