L'intelligence - le mental - l'émotion- n° 53 - spiritualité - 10/2005

L’intelligence, le coeur et le mental

-    L’animal agit par instincts, par réflexes, par conditionnement.  L’être humain vibre suivant ses émotions, ses sensations, son intelligence, sa manière de voir les choses… en pensant, réfléchissant, analysant, comprenant, imaginant, réalisant, se perfectionnant grâce à son « cœur » et à son mental.

-    Nous sommes chacun une particule de l’énergie Cosmique, une partie du Grand Tout et la seule chose que nous devons faire c’est d’être bien dans notre peau en agissant dans la joie, de manière saine, créative, active… tout en prenant un réel plaisir à ce que nous faisons.

-    Lorsque nous prenons conscience d’une chose et que nous l’acceptons comme vraie dans notre propre réalité, notre comportement change.

-    Nos problèmes sont issus de notre mental qui a fixé des croyances que nous avons faites nôtres sans les avoir raisonnées, sans en avoir pris conscience, sans y avoir réfléchi personnellement faisant de nous des robots conformes à la société dans laquelle nous vivons.

-    Étant tous issu de la même énergie cosmique, c’est notre morphologie, notre façon de voir les choses, de les vivre qui nous différentient chacun.

-    Prendre conscience mentalement de nos sensations négatives et les accepter comme faisant partie de notre personnalité réduit les pulsions extrêmes, les tensions, les violences…  La colère provient d’une atteinte à notre égo si quelqu’un a dit ou fait quelque chose qui nous déplaît ou de l’image de nous-même que nous souhaitons voir reconnue par autrui.  Admettre que notre égo, n’est pas entièrement nous, que l’extérieur n’est pas l’individu complet réduit fortement la colère.

-    Sachez que notre égo n’est qu’un vêtement et qu’à l’intérieur nous avons tous une portion d’énergie cosmique en fonction des buts et des objectifs que nous devons accomplir sur terre.  L’important, c’est d’accomplir notre propre évolution personnelle, de ne pas imposer nos vues à autrui, d’accepter les différences.

-    Notre mental, notre intelligence, notre égo sont des outils mis à notre disposition afin de nous remettre en question et d’extraire des enseignements que nous avons reçu ce qui est réellement utile pour notre propre évolution.

-    Accepter qu’il y a autant de vérité que d’êtres humains permet de nous accepter tels que nous sommes et d’accepter les autres dans leurs différences.

-    Notre mental est le maître de notre égo.  Il adhère à certaines croyances, imagine des situations et des événements auxquels nous devrons faire face.  L’égo fabule, échafaude des plans, s’inquiète, s’affole, se stresse…  sachez que l’égo n’est pas notre être intérieur mais un outil mis à notre disposition afin de réaliser notre mission terrestre.

-    Notre mental est comme une radio qui réceptionne toutes les ondes qui circulent sans arrêt.  Lorsque nous faisons des gestes automatiques, notre mental se détend et le stress disparaît.

-    La méditation relaxe le mental : vous pouvez contracter au maximum tous les muscles de chaque membre en vous concentrant sur ceux-ci, puis les relâcher afin d’obtenir la détente de votre corps physique.

-    Vivre le présent, ici et maintenant en faisant attention dans tout ce que vous faites tout en faisant une chose à la fois, vous fait apprécier la vie et calme votre mental.  Dans toutes vos actions, soyez présent à chaque instant et observez votre manière d’agir.

-    Dirigez votre mental sur vos occupations présentes l’empêche de vagabonder ailleurs et vous détend.  Pour obtenir un délassement mental, concentrez-vous dans vos gestes quotidiens.

Technique de déprogrammation d’une émotion :

o    Asseyez-vous, fermez les yeux et concentrez-vous sur l’émotion à déprogrammer.

o    Si vous êtes en colère, laissez cette émotion vous envahir complètement.  Ressentez cette colère dans tout votre corps jusqu’au plus profond de vous-même et devenez cette colère.  Observez votre ressenti tel qu’il vous vient.  Après un moment, l’intensité de votre colère s’affaibli et le calme revient en vous.  Recherchez l’origine de la colère et analyser là.  Si cette croyance vous limite, constatez qu’elle n’est qu’une pensée mentale, une simple image qui vous met dans tous ces états et qu’elle a besoin d’une pensée négative afin de survivre en vous.  Elle n’a plus maintenant de raison d’être, elle devient donc minuscule, sans charge émotive perturbante et elle va se désintégrer dans la lumière cosmique à jamais.

o    Si vous avez du chagrin, ressentez-le, vivez-le et observez les images mentales qui vous parviennent.  Retrouvez l’origine du chagrin et libérez-vous de cette croyance limitative en le désintégrant dans la lumière cosmique.

o    Si vous pensez que vous devez être puni, imaginez que vous avez été suffisamment puni.  Ressentez que votre erreur est effacée, que vous êtes pardonné, que vous n’avez plus rien à payer.  Sentez comme vous êtes bien et libéré de ce fardeau.  Remerciez l’énergie cosmique de vous avoir pardonné et sentez-vous libre.

o    Si vous ne découvrez pas l’âme sœur, ressentez profondément votre désir d’avoir un partenaire.  Ressentez maintenant que vous le refusez.  Imaginez le pour et le contre de ces deux situations.  Découvrez où se situent vos craintes à ce sujet.  Déprogrammez la ou les croyances qui vous limitent en vous empêchant de trouver l’élu de votre vie.

-    Pour programmer, vous devez : visualiser trois jours consécutifs que vous avez du travail, un partenaire, un ami, la santé… avec tous les éléments positifs et agréables que cela comporte Ensuite, vous devez vivre vos journées en oubliant complètement ce que vous avez demandé à l’énergie cosmique tout en étant attentif à une annonce qui retient votre attention, à une rencontre, à une intuition, à un désir, à un conseil…

 

 

 

Liste de tous les dossiers


[ Les 100 % gratuits ] - [ le dictionnaire ] - [ le référentiel ] - [ l'ésotérisme ] - [ le mail ]