Dieu - la foi - être centré - l'homme - n° 45 - spiritualité - 09/2005

Dieu

-    Dieu ou le grand souffle primordial ou l’énergie cosmique, c’est l’énergie qui a donné l’impulsion de départ à la vie terrestre, l’énergie qui est partout, en tout et qui englobe tout dans l’Univers.

-    L’énergie créatrice (Dieu) fait croître les plantes, vivre les animaux et agir les êtres humains.  Elle est présente en nous, en toutes choses, en nos actes, en nos pensées…

-    Nous éprouvons le besoin d’imaginer un être suprême pour ne pas être seul, pour nous protéger, pour donner un sens à notre vie et pour découvrir le but de notre venue sur terre.

-    Dieu est un, le seul, l’unique, l’informe, l’impénétrable, l’indivisible…  Cette énergie doit se scinder en deux afin de générer des multiples.

-    Cette énergie, neutre au départ, est comme l’électricité car son mouvement nécessite deux pôles : un pôle  négatif qui alterne avec un pôle positif.

La foi - les croyances - les convictions

-    En ne comptant que sur nous-même, nous nous sentons petits afin de réaliser ce que nous voulons faire sur terre tandis qu’en faisant confiance à l’Énergie cosmique qui est en nous, nous pouvons parcourir l’existence avec optimisme car nous y croyons : nous avons la foi.

-    Chaque chose et chaque être ont une place dans l’univers car rien n’est placé au hasard, rien n’est inutile, tout à sa raison d’être.

-    Notre mental nous fait prendre conscience de nos croyances.  Nous devons ensuite faire le tri de nos croyances (soit bonnes, soit mauvaises) rechercher les croyances obsolètes à éliminer.

-    Pour découvrir la liberté, nous devons suivre notre intuition et ne plus être le jouet de nos croyances mentales.

-    Les convictions sont les choses dont nous sommes absolument convaincu qu’elles sont vraies suivant notre éducation, nos mœurs, nos coutumes…

-    La base d’une conviction collective est souvent économique mais elle est dissimulée sous des préceptes philosophiques, religieux ou mystiques.  Le monarque est Roi, Divin et il avait le pouvoir de vie ou de mort sur ces sujets.  C’est au nom du Roi que l’on a commis le plus de crimes contre l’humanité...

-    Actuellement, nous croyons en la science parfaite, infaillible qui a tous les droits et qui peut tout se permettre.

-    Sachez que plus un régime est autoritaire, plus la révolte est possible, plus il y a des échanges agréables entre les intervenants, plus la qualité de vie et la productivité augmente.

-    Sans croyance, pas de conflit car l’indifférence s’installe.  Comprendre et accepter les opinions d’autrui effacent les divergences car on trouve un terrain d’entente.

-    Si une conviction est récente, il est facile de la découvrir et de l’éliminer : il suffit d’en prendre conscience, de la déprogrammer et de visualiser une manière nouvelle de voir la conviction.

-    Technique de déprogrammation d’une conviction :

o    Imaginez votre héros dans une situation de vie que vous devez affronter.

o    Imaginez que vous êtes ce personnage héroïque.

o    Ressentez ses sensations : doutes, espoirs, volonté… en laissant venir à vous toutes les images mentales qui traverse votre mental jusqu’à ce que vous n’éprouviez plus rien.

o    Ressentez que vous n’éprouvez plus rien pour cette conviction et laissez-la s’en aller se désintégrer dans la lumière cosmique.

o    Admirez vos capacités, reconnaissez vos mérites et accordez-vous ce que vous désirez réellement.

-    Sachez que les convictions assimilées durant notre enfance sont invisibles car elles font partie intégrante de notre vie.

-    La peur est utilisée par ceux qui détiennent le pouvoir afin qu’il le conserve.  La culpabilité est plus fort que la peur car le fait de faire croire à quelqu’un qu’il est responsable le ronge très longtemps et il se punira lui-même : c’est ta faute, tu n’aurais pas dû, c’est lui…  Sachez que nous n’avons la responsabilité que de nous-même et de l’éducation de base de nos enfants pendant un certain temps.

-    Moins nous nous aimons et plus nous critiquons autrui selon nos propres critères.  Être en accord avec soi-même, c’est écouter ses intuitions, les messages de son être supérieur, c’est vivre heureux sur terre aujourd’hui.  Exprimer librement ses sensations nous permet de fonctionner en harmonie avec nous-même.

-    Notre corps physique nous parle à travers nos malaises en nous indiquant où se situe notre problème si nous prenons la peine d’y prêter attention.  Si un malaise se produit du côté gauche de notre corps physique, il indique un manque affectif, du côté droit, il renseigne d’un problème avec l’autorité ou d'une difficulté avec une action à faire.  Un trouble oculaire indique que nous ne voulons pas voir ou prendre conscience d’une réalité présente.  Une difficulté auditive renseigne que nous ne voulons pas entendre, ni comprendre une chose importante pour nous.  Un problème respiratoire indique une mauvaise image interne ou externe de nous-même ou un problème d'identification personnelle dans notre mode de vie actuel.  Des troubles digestifs indiquent des tensions, des désaccords, des émotions non dites, des choses que l’on retient en nous.  Des problèmes du foie renseignent que nous sommes préoccupés par l’argent ou par notre sécurité.

Être centré

-    Être centré, c’est être en accord avec soi-même, avec ce que l’on est profondément, c’est s’accepter, c’est avoir conscience de ses défauts, les accepter, reconnaître ses qualités sans les dénigrer, de ne pas se sous-estimer, c’est rechercher le meilleur de soi-même et développer sa vie matérielle et spirituelle terrestre, c’est accepter ses différences et les dualités de la vie.

-    Sachez que tout défaut provient d’une peur dont l’origine est souvent éducative.  Si nous n’avons plus besoin de cette peur, prenons en conscience, analysons là, recherchons son origine et laissons là partir se désintégrer dans la lumière cosmique.

-    Pour obtenir une amélioration à tout point de vue, nous pouvons vivre mentalement nos convictions.  Les phrases suivantes peuvent vous être utiles : je suis ici, maintenant, heureux d’être moi-même et de décider librement ce qui est bien pour mon développement personnel.  Je m’aime, j’ai confiance, je suis heureux de vivre.  Je suis au mieux de ma forme.  Je dirige ma vie.  Je crée ma propre réalité.  J’ai tout ce qu’il me faut.  J’aime ce que je fais.  J’aime où je vis et avec qui je vis.  Tout est facile, tout me réussit, tout est possible pour moi.  Je prends du plaisir à mon travail.  Ce que je fais est bien fait.  Je finis ce que j’entreprends.  J’accepte de recevoir.  Je suis fort, je suis intelligent…

-    Prenez conscience de votre ressenti et exprimez le.  Admettez votre mauvaise humeur, vos états d’âme, votre joie de vivre…  Pour changer, vous devez ressentir la chose, l’exprimer, l’extérioriser jusqu’à ce qu’elle vous rend indifférent, insensible et alors vous pourrez changer en y mettant autre chose à la place.

L’homme

-    L’homme est énergie (lumière) et vibrations comme toutes les choses présentes dans l’univers.  Il est un cliché énergétique, une particule d’énergie divine ou cosmique ce qui lui permet de se connecter à l’univers (au grand Tout) afin de partager ses expériences terrestres.  La nuit, pendant notre sommeil, notre corps astral part en voyage lorsque nous rêvons afin de contacter des êtres supérieurs et de faire le compte-rendu de notre journée sur un autre plan.  L’homme s’incarne dans la matière sous la forme de plusieurs enveloppes énergétiques, les corps énergétiques dont une (nommée corps physique) est perceptible à l’oeil nu tandis que les autres rayonnent de manière invisible jusqu’à plusieurs mètres de nous suivant le degré d’évolution de notre esprit (notre être supérieur).  Notre fragile enveloppe terrestre nous impose des limites et des contraintes tel que manger, boire, nous vêtir, nous protéger… et cela réduit le champ d’action de notre âme (l’intermédiaire entre le grand et le petit).

-    Chacun vibre sous une certaine fréquence.  Lorsque deux personnes vibrent dans la même gamme, elles s’attirent tandis que dans le cas contraire, elles se repoussent.

-    Notre corps énergétique agit comme une antenne captant les messages subtils des autres corps de lumières sous la forme d’impressions, de sentiments, d’attirances ou de répulsions…

-    Nous sommes venu sur terre pour accomplir une mission, pour réaliser quelque chose, pour suivre un programme que nous avons oublié en naissant.

-    Notre existence est comme un film avec un scénario, une mission à accomplir, des personnages (nous et notre entourage) et des décors (les lieux où nous évoluons).  Nous possédons chacun une partie de libre arbitre nous permettant à tout moment de changer notre manière de jouer ou d’ajouter des complications ou de simplifier le déroulement de notre histoire….  Le tout étant sous la direction de notre mental (notre ordinateur central) qui nomme, analyse, étiquette, mémorise, planifie, comprend, résout, discerne le vrai du faux, le bon du mauvais, l’utile de l’inutile en tenant compte notamment de notre propre réalité, de notre éducation, de nos habitudes antérieures, de notre programmation et de nos automatismes.

-    « Dieu » est en chacun de nous grâce à l’étincelle divine qui nous a donné la vie.

-    Tout ce dont nous avons besoin pour mener à terme notre mission terrestre est déjà en nous : nos joies, nos peines, nos épreuves…

-    Nos relations, nos tensions, notre santé… sont le miroir de nos perceptions personnelles.  En revoyant nos comportements, nos motivations, nos objectifs, nos perceptions et notre manière de penser, nous changeons notre niveau de vie et nous harmonisons notre existence en attirant de nouveaux êtres vibrant sous notre nouvelle fréquence.

-    Nous pouvons à tout moment si nous en acceptons les conséquences changer notre destinée en choisissant à bon escient des objectifs réalisables clairement définis et en nous transformant nous-même.

-    Souvent, nous grandissons en réglant nos résistances.

-    Nous sommes également symboliquement deux êtres indissociables : le petit (c’est le moi terrestre qui avance dans la vie sociale, familiale et professionnelle en réalisant ce qui lui semble le plus propice à son développement personnel) et le grand (l’invisible, celui qui sait, qui voit bien et loin, qui se trouve sur un mirador).  Le grand, notre être inconscient supérieur peut nous contacte par un sentiment, une impression, une rencontre, une proposition inattendue ou une annonce trouvée par hasard…

-    Technique pour contacter et demander quelque chose à notre être supérieur (le grand) :

o    Dans un endroit calme, asseyez-vous et fermez les yeux.

o    Relaxez-vous et descendez au plus profond de vous-même tout en respirant profondément.

o    Formulez clairement votre demande à votre être supérieur et croyez-y.  Commencez votre requête par : je reçois.

o    Remerciez le cosmos et ouvrez les yeux.  Vaguez à vos occupations quotidiennes et ne pensez plus à votre demande.

-    Pour changer vos attitudes, vous devez :

o    Prendre conscience de ce qui ne va pas.

o    Rechercher l’origine.

o    Abandonner vos vieilles habitudes réflexes obsolètes (déprogrammer).

o    Mettre en place une nouvelle façon de voir les êtres et les choses (reprogrammer).

o    Vous identifier à votre nouveau programme.

-    Sachez que l’évolution est un perpétuel recommencement jusqu’à ce que les résultats soient concluants pour passer à l’étape suivante.

-    L’origine de l’homme et de tout être est spirituelle car nous faisons tous partie de l’énergie cosmique.  Sur terre notre esprit est revêtu d’une enveloppe charnelle nécessaire afin de fonctionner dans la matière périssable et limitative.

-    Être un être spirituel, c’est être en harmonie avec soi-même et avec les lois cosmiques qui nous concernent personnellement, c’est respecter tous les règnes (minéraux, végétaux, animaux, humains), c’est s’aimer soi-même tel que l’on est, c’est aimer l’instant présent.

-    En arrivant sur terre, juste avant de naître, nous avons choisi un but de vie à accomplir, un rôle à jouer, des parents, un milieu et des événements repères qui nous indiqueront la route à suivre car nous avons oublié ce que nous avons décider d’expérimenter, d’apprendre ou d’entreprendre en naissant.

 

 

 

Liste de tous les dossiers


[ Les 100 % gratuits ] - [ le dictionnaire ] - [ le référentiel ] - [ l'ésotérisme ] - [ le mail ]