Les distractions et les blessures douloureuses - n° 36 - méditation - 03/2005

 

Exercice :

 

-    Assis sur une chaise, le dos bien droit, fermez les yeux.

-    Observez chaque pensée (chaque distraction) qui vous vient à l’esprit comme si vous étiez à la fenêtre de votre habitation pour regarder les passants sans vous tourner et sans bouger la tête.

-    Rendez-vous compte que vous pensez, dites intérieurement : «  je pense ».

-    Observez vos distractions (vos pensées perturbantes) durant trois ou quatre minutes et vous constaterez qu'elles disparaîtront de votre esprit en vous procurant une sensation de délivrance et de bien-être.

-    Ouvrez les yeux afin de prendre conscience de la réalité présente.

 

Commentaires :

 

Cet exercice convient aux distractions sans charge émotive (amour, crainte, sentiments… sont exclus).  Il permet généralement de se recentrer sur soi-même et de venir à bout des distractions courantes.  Il arrête en quelque sorte de vous faire penser à des éléments perturbants ou préoccupants, ce qui calme votre esprit et votre stress.

 

Utilisez une image, un mot, une pensée… peut également fixer votre esprit distrait et vous débarrasser de toutes vos autres pensées encombrantes.  L’esprit doit avoir de quoi s’occuper…  Rien ne vous empêche d’inciter votre conscient à vous recentrer sur un objet de votre choix ou tout simplement sur la répétition d’une phrase en suivant un certain rythme comme par exemple répéter à raison d’un mot par seconde les trois mots suivants : « un, deux, trois » afin d’apaiser les tensions de votre mental trop actif.

 

Une distraction peut résulter d’une douleur passée, d’une plaie qui saigne encore, d’une embrouille, d’une frayeur remontant à votre enfance…  Des peurs, de l’angoisse ou un sentiment de culpabilité peuvent encore être présents aujourd’hui.  Faites revenir cette événement délicat de votre vie et revivez le en imagination afin de vous purger de ses effets néfastes.

 

Exercice :

 

-    Assis sur une chaise, le dos bien droit, fermez les yeux.

-    Revivez l’événement en imagination en décomposant chaque scène de manière neutre, sans juger, seulement en observant ce qui se passe devant vous.  Revivez depuis le début en vous posant la question : « mais comment et quand cela a-t-il débuté… » prenez en conscience.

-    Exprimez franchement vos sentiments à l’autre personne dans un langage dur et amer (dites ce que vous ressentez réellement à l’autre).  Expulsez votre colère hors de vous… à jamais…  Observez ce que vous ressentez actuellement.

-    Revivez à nouveau l’événement.  Constatez ce que vous ressentez après avoir exprimé votre mécontentement.

-    Revivez à nouveau la scène en vous mettant à la place de l’autre.  Observez, sans juger ce que vous ressentez maintenant de l’incident à travers les yeux de l’autre…

-    Rendez-vous compte qu’il arrive qu’une insulte, une parole ou autre chose blesse, que l’événement est passé, qu’il est temps de pardonner, que vous n’êtes plus visé.

-    Pardonnez et la plaie se refermera à jamais…

-    Ouvrez les yeux afin de prendre conscience de la réalité présente et de vous sentir libéré d’un événement passé perturbant.

 

Commentaire :

 

En réalité, n’exigiez-vous pas que l’autre reconnaisse son erreur, qu’il s’excuse, qu’il soit puni… mais ce sentiments ne vous empoissonne t’il pas la vie… alors pardonnez et vos plaies se cicatriseront et acceptez de passer l’éponge.

 

 

Liste de tous les dossiers


[ Les 100 % gratuits ] - [ le dictionnaire ] - [ le référentiel ] - [ l'ésotérisme ] - [ le mail ]